Quand les bennes à ordure arrivent du centre de tri de Montlignon, les responsables choisissent qui va travailler ce jour-là, qui va avoir le droit de monter derrière la benne à ordures et de ramasser les poubelles. Les autres sont renvoyés à leurs foyers, en attendant qu’on les rappelle, quelquefois plusieurs fois dans la même journée. Ce manège dure depuis des années...

Ces salariés sont déclarés, paient cotisations sociales et impôts, mais touchent leur paie en espèces au moyen d’une carte de retrait dépendant d’un compte ouvert à la banque CIC par l’entreprise.
(...)

Aujourd'hui, pour protester contre ces conditions de travail insupportable, ils se mettent en grève.

L'article du Monde sur ce sujet
Le communiqué de la CGT