Mercredi dernier, pendant plus de deux heures, après une première permanence devant la CAF Jaurès, la CAF Nationale a été investie par les précaires du Reseau Solidaires d’Allocataires. Depuis le mois de janvier, des milliers de Parisiens n’ont pas eu l’allocation logement. Ce mois ci les parents isolés sont aussi touchés.  Début mars, le temps d’attente à la CAF Jaurès était d’environ trois heures, dehors, puisque la queue s’étendait sur le boulevard, selon de nombreux témoignages recueillis.La CAF annonce que les paiements interviendront en trois semaines , mais elle le disait déjà aux allocataires suspendus au mois de janvier.

Pourquoi?

La direction nationale de la CAF a décidé qu’il appartiendrait désormais aux propriétaires de fournir les quittances de loyer de manière annuelle et plus aux allocataires. La justification est bien sûr la fameuse "lutte contre la fraude": l’allocataire est un suspect perpétuel, et les pièces qu’il produit sont toujours suspectées d’être des faux !

Or beaucoup de propriétaires n’ont pas répondu à la CAF, car le souci  du proprio est le loyer soit payé, pas que le locataire soit reçoive une allocation de la CAF pour cela!  Donc de nombreuses quittances n’ont pas été envoyées par les propriétaires .
Les allocataires n’ont pas été avertis par la CAF : résultat, la suspension du paiement, jusqu’à ce que l’allocataire vienne de lui-même à son antenne. Si vous êtes dans ce cas , il vous faut produire vos dernières quittances plus celle de juillet 2008
.

Voir l'article sur le site d'AC.